• STENAY . MEUSE . CHAMP DE BATAILLE DE BEAUMONT- EN - ARGONNE

    EST   REP   3     AOUT   2017   //    PHOTO   COUL .    // DOCTEUR   EN    HISTOIRE   ,   FRANCINE      SAINT-   RAMOND     EST        PASSIONNEE     PAR    LE   TERROIR     ET    SON   PATRIMOINE  .    APRES       UNE      CONFERENCE      DONNEE    A   LA   BIBLIOTHEQUE     DE   STENAY     SUR   LE   THEME       DE   LA   BATAILLE     DE      BEAUMONT    DE   1870  ,  ELLE   PROPOSE        SAMEDI   5     AOUT    UNE     VISITE     DU   CHAMP     DE  BATAILLE     ,     EN   TOUTE   GRATUITE  .   MAIS       QUE     S  '  EST     -  IL      DONC   PASSE     DANS    LES    DERNIERS     JOURS     D '  AOUT    1870   ?       "    25     000   HOMMES      ONT   SEJOURNE       A   BEAUMONT    .   LE   CORPS     D   '  ARMEE   DU    GENERAL   DE   FAILLY   DEVAIT     INITIALEMENT       CAMPER     LE   29     A    BEAUFORT     MAIS    TOUT      A   CHANGE .   LA   POPULATION     EST   A   BOUT    ,   CAR       ELLE   A    POURVU       EN   POMMES     DE  TERRE     ET    EN  VIANDE      LES    25   000    HOMMES    .   DE    FAILLY    APPREND   QUE      STENAY      EST   PRIS  LE    29       A      16  H    LES     HOMMES      SONT      HARASSES  .    ILS     TOMBENT     COMME   DES   MOUCHES      DANS    LA   BOUE      DU   CHEMIN   ET      SE     LAISSERAIENT        ECRASER         PAR   LES   ROUES       DES     CANONS      SI      LEURS      CAMARADES  NE   LES   PORTAIENT   SUR   LES   CÔTES    .   LES     PLUIES     SONT   DILUVIE??ES    ET   IL     N '  Y     A   PAS     DE  VÊTEMENTS      DE  RECHANGE .   LES   HOMMES      FONT      DES   MARCHES    INUTILES  ,   DES      ALLERS    -  RETOURS     POUR   TROMPER       L   '  ENNEMI .    ON    EN   ARRIVE       A   L '  INDISCIPLINE     ,  A   LA   MARAUDE      ET   AU   PILLAGE    .  LE   30     AOUT      ,  BEAUMONT    -  EN   -    ARGONNE   EST   LE   THEATRE     D   '  UN      AFFRONTEMENT       MILITAIRE       EXTRÊMEMENT     VIOLENT    .   LES  TROUPES    FRANCAISES       AU   REPOS       APRES   DES   JOURNEES      DE      MARCHES       EPUISANTES      ,  SE   CROYANT   A   L '  ABRI    ,   SONT   SUPRISES      PAR   LES    ALLEMANDS     SURGIS    BRUTALEMENT      DES   MASSIFS     FORESTIERS      ENVIRONNANTS    .  L '  ALERTE       DONNEE      PAR   LES       HABITANTS     DES  FERMES    ISOLEES       A   PROXIMITE    DE  CES    BOIS    N '  EST     PRISE       EN    COMPTE     QUE    TROP    TARDIVEMENT     "  .